Découvrez les premières lignes du Méchant vieux temps

"D'aucuns auraient dû penser que "c'était un peu bébé" pour de presque bacheliers que de jurer solennellement sur un papier quadrillé qu'on se reverrait dans dix ans. La seule chose dont je jurerais presque aujourd'hui, sans être pourtant tout à fait sûr, c'est que l'inventeur d'une telle idée ne pouvait guère être que moi qui, au lieu de m'élancer "schuss" dans la jeunesse qui commençait, m'accrochais au plus-que-parfait et tentais déjà d'enjoindre à l'imprévisible avenir de faire des courbettes au passé. Mais la surprise avait été que ça n'ait pas foiré entre-temps. Les signataires du papier quadrillé sur lequel on avait juré solennellement qu'on se reverrait (à 15 heures, 10 ans plus tard, à tel endroit, le dernier dimanche de juin) étaient tous arrivés, dans les conditions stipulées, et à l'heure comme au lycée (sauf bien sûr, ceux qui à l'époque, avaient eu vent malgré nous qu'une promesse circulait et avaient absolument voulu la parapher alors que nous n'avions nulle envie de jamais les revoir et que nous nous étions dit pour nous rassurer qu'ils n'y penseraient plus 10 ans plus tard et que nous nous garderions bien de leur rafraîchir la mémoire). Seule la rue du rendez-vous, oublieuse, avait fait faux bond ; elle se situait dans les parages du périphérique, on aurait dû se douter qu'elle n'était pas sure ; elle avait changé et de nom et à moitié disparu sous les constructions nouvelles, mais on s'était retrouvés quand même."

10 votes. Moyenne 4.40 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site