Soliloque pour clarinette seule

 

soliloque.jpg

SOLILOQUE POUR CLARINETTE SEULE

 

        Un écrivain troque sa plume contre une clarinette et nous livre ses souvenirs d'un amour malheureux avec une cantatrice. Cet apprentissage tardif d'un instrument est l'occasion de parallèles comiques et intéressants entre littérature et musique ainsi que d'une fine satire de l'enseignement musical. Le lecteur suit avec plaisir et attendrissement les déboires de cet écrivain perdu au milieu des jeunes et sages élèves du conservatoire dont il essaye d'égaler l'impressionnante maîtrise de cet instrument si capricieux dont lui-même a eu tant de mal à obtenir un son.

 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site